Crédit hypothécaire à Namur : l’importance du taux